Basilic & Co : la solution alternative du franchiseur permet au franchisé de concrétiser son projet entrepreneurial

La solution alternative du franchiseur permet au franchisé de concrétiser son projet entrepreneurial

 

Ancien directeur commercial dans l’export, Bernard Moulène, 42 ans, a ouvert le second restaurant franchisé Basilic & Co le 16 août dernier à Guilherand-Granges (Ardèche). L’accompagnement du franchiseur a joué un rôle déterminant pour permettre à ce second franchisé de l’enseigne de concrétiser son projet entrepreneurial à travers une solution alternative.

 

« Après de nombreux mois de recherche, infructueux pour le franchisé, vouloir absolument trouver le local commercial « idéal » risquait de faire échouer son projet entrepreneurial. Avant que Bernard Moulène n’épuise toute son énergie pour s’implanter impérativement dans Valence même, nous avons consacré une journée à faire le point avec lui sur les opportunités déjà exploitées et celles potentielles.

Dans sa zone de chalandise, nous avons ainsi repéré un emplacement juste de l’autre côté du Rhône, à quelques centaines de mètres de Valence, à Guilherand-Granges (Ardèche). Ce local répondait aux caractéristiques de l’environnement de notre concept : trafic routier important, visibilité, et accessibilité à travers un parking proche. Son coût correspondait à l’enveloppe budgétaire du franchisé.

basilic-and-co-Valence-slider
L’ingéniosité du partenaire architecte du réseau a permis d’aménager la version du concept Basilic & Co associant « vente à emporter » et « restauration sur place » sur les 100 mètres carrés du local, alors qu’un tiers de surface supplémentaire est généralement requis. Un mois après l’ouverture, ce franchisé est déjà parti sur des bases de chiffre d’affaires conformes à son business plan », souligne Laurent Bassi, fondateur de Basilic & Co.

Laisser un commentaire