Basilic & Co : le franchisé du Bouscat passe en multifranchise

Basilic & Co : le franchisé du Bouscat passe en multifranchise

Comme l’indiquait une étude publiée en mai 2020 sur le profil des franchisés Basilic & Co, 95 % des franchisés de l’enseigne ont pour objectif de se développer en multifranchise. Aymeric De La Brosse qui a ouvert sa 1ère unité en franchise Basilic & Co au Bouscat en septembre 2017, vient d’inaugurer son second restaurant à Mérignac moins de 3 ans plus tard.

En 2017, Aymeric avait décidé d’entamer une reconversion après avoir exercé dans le domaine commercial comme responsable de secteur puis chef des ventes : « Après 10 ans dans le même secteur d’activité, je souhaitais changer de voie. Malheureusement, les seules offres qui m’étaient proposées tournaient exclusivement autour de ce même secteur. J’ai donc pris la décision de créer ma propre entité afin de pouvoir choisir une activité plus proche de mes convictions et qui me permette également d’être maître de mon destin. Etant moi-même consommateur, j’avais des difficultés à trouver de bonnes pizzas. Même pour un produit n’ayant pas toujours bonne presse, je restais convaincu qu’en utilisant des matières premières de qualité, il était possible d’obtenir un excellent résultat. La connotation « terroir » m’a donc logiquement attirée car, sans être un prophète du bien-manger, j’étais de plus en plus sensible aux questions environnementales, à la santé, à la nourriture saine et à la production locale, comme beaucoup de personnes de ma génération ».

Le concept Basilic & Co est alors apparu comme une évidence pour lui dans le choix de son enseigne partenaire. Trois années plus tard quel est son bilan de sa vie de franchisé Basilic & Co ? « Riche ! De la découverte de l’entrepreneuriat en passant par la découverte du métier de commerçant mais également la création d’emplois et le management au quotidien, ces 3 années sont très vite passées et m’ont beaucoup apportées sur le plan personnel. Entreprendre n’est pas inné, on apprend tous les jours de nouvelles choses. L’accompagnement d’une franchise comme Basilic & Co a été pour moi un vrai plus. Les différents interlocuteurs répondent vite et bien et donnent l’impression d’avoir bien saisi la notion de partenariat qui nous lie et qui se transforme par une relation gagnant-gagnant ».

Alors pourquoi avoir souhaité créé une 2ème unité « Tout simplement parce que l’expérience de la première s’est bien déroulée ».

L’objectif d’Aymeric est désormais de donner autant de satisfaction aux habitants de Mérignac qu’il en donne aux Bouscatais et pourquoi pas réfléchir à une nouvelle implantation à laquelle il pense déjà…

 

Façade du second restaurant d'Aymeric à Mérignac