Basilic & Co veille à l’e-réputation de ses établissements

Basilic & Co veille à l’e-réputation de ses établissements

Consciente du rôle prédominant joué par les réseaux sociaux dans le secteur de la restauration, Basilic & Co surveille l’e-réputation de ses établissements à travers un community manager intégré à l’équipe du franchiseur.

« Aujourd’hui, les réseaux sociaux ont des incidences sur l’exploitation de tout commerce. Dans les commentaires sur Internet, on observe de nombreux anonymes, auteurs de méchancetés gratuites, avec un intérêt ou non à le faire : concurrents commerciaux, clients qui ont passé une mauvaise journée avec l’intention de se venger sur la première page numérique venue… Ces personnes cherchent à créer du bad buzz. La réponse doit être factuelle et s’adresser prioritairement à ceux qui liront le commentaire négatif.

Le web social est une démocratie, c’est une vitrine où chacun peut être exposé. D’où la nécessité de surveiller et gérer son e-réputation. Même s’il existe des outils pour modérer ces commentaires, toute trace sur le Net reste indéfiniment. On peut toujours signaler un avis frauduleux, mais on ne le fait retirer par l’entité – Tripadvisor, Facebook, etc. – que si l’on réussit à démontrer qu’il n’a été écrit qu’à des fins purement malveillantes et ne repose sur aucune réalité. Dans mon quotidien, je modère chaque jour 10 à 15 commentaires par des réponses simples ou construites, selon le cas », affirme Jean, community manager Basilic & Co.

L’enseigne peut également organiser, pour ses franchisés, des campagnes de communication locale destinées à accentuer l’effet positif des réseaux sociaux.