Basilic & Co : performances en hausse de 15 à 30% pour les pilotes et les franchisés

Basilic & Co : des performances en hausse de 15 à 30% pour les unités-pilotes et les entités franchisés

 

Concept de pizzas de terroir, Basilic & Co concilie qualité gastronomique, rapidité de service et rentabilité économique aussi bien pour ses unités-pilotes que pour ses franchisés, comme le prouvent les derniers résultats enregistrés dans les restaurants du réseau.

 

Vingt mois après son ouverture, Baptiste Vallée, franchisé de l’enseigne à Nantes, annonce réaliser un chiffre d’affaires d’environ 430 000 € TTC pour 2015, soit une progression de 28.8% par rapport à l’année dernière.

Pour Bernard Moulène, franchisé à Guilherand-Granges depuis août 2014, après une première année durant laquelle il a acquis les fondamentaux de son activité, le chiffre d’affaires de son établissement a progressé de plus de 30% par rapport à novembre dernier.

Succès avéré avec un budget de communication réduit

« Si nos franchisés ont su mettre à profit leurs qualités de commerçant dans l’application de notre savoir-faire, on remarque que cette évolution du chiffre d’affaires est portée par le bouche à oreille de la clientèle, puisque le budget de communication de ces établissements ne représente qu’un quart du montant conseillé par l’enseigne. On peut en déduire que notre concept répond bien aux attentes du consommateur moderne, que ce soit à travers le cadre convivial des établissements, la qualité gastronomique de nos recettes, la sécurité alimentaire garantie par la provenance des produits ou la rapidité de service permise par une organisation millimétrée.

Evolution-chiffres-476x287px

Même dans notre unité-pilote de Romans-sur-Isère, après pourtant huit années d’existence, on continue d’enregistrer encore une progression annuelle à deux chiffres, de 22,7% par rapport à novembre dernier. Quant à Grenoble, où notre deuxième restaurant en propre est situé sur un emplacement numéro 2 dans un environnement extrêmement concurrentiel entre des enseignes très développées au niveau national et des indépendants plutôt haut de gamme, on a augmenté notre chiffre d’affaires de 15,8% par rapport en 2014   », précise Laurent Bassi, fondateur de Basilic & Co.